Que retenir du vote des français de l'étranger ?

Que retenir du vote des français de l'étranger ?

Ce 12 juin 2022 a eu lieu le premier tour des élections législatives. Les Françaises établies et Français établis hors de France – dont on estime le nombre global à 2,5 millions – ont également été appelés à voter dès lors qu’ils et elles étaient inscrits et inscrites sur une liste électorale consulaire et avaient au minimum 18 ans. Les scrutins des élections nationales obéissent à l’étranger parfois à des modalités particulières. C’était le cas lors des élections consulaires en mai 2021 et c’est aujourd’hui le cas dans le cadre des élections législatives, puisque les Françaises et Français vivant à l’étranger ont pu voter par voie électronique. Que retenir de ce vote ?

Les modalités

Au contraire du vote en personne dans un bureau de vote, le vote par internet est possible pendant 5 jours consécutifs, toujours à partir du deuxième vendredi précédant la date du scrutin à midi (heure de Paris) jusqu’au mercredi précédant la date du scrutin à midi (heure de Paris). Par conséquent, cette année, le premier tour des élections législatives s’est tenu du vendredi 27 mai 2022 au mercredi 1er juin 2022. Le second tour aura lieu du vendredi 10 juin 2022 au mercredi 15 juin 2022, aux mêmes horaires.

Pour pouvoir voter par internet, lors de l’inscription sur la liste électorale consulaire, il faut avoir renseigné une adresse électronique et un numéro de téléphone valide. Ces données sont nécessaires pour permettre à l’administration de communiquer à l’électeur ou l’électrice son identifiant personnalisé par courriel ainsi que son mot de passe correspondant par SMS. 

Afin de s’assurer du bon fonctionnement du vote électronique, ce dernier a été objet d’une homologation préalable. Selon le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères, cette homologation “est l’acte qui autorise la mise en service par l’administration d’un système d’information du point de vue de la sécurité.” De plus, le vote électronique a également été sujet à deux tests grandeur nature (TGN) qui ont été organisés en amont de l’élection législative en janvier 2022.

Les résultats du premier tour des élections législatives 2022 des Françaises et Français à l’étranger au vu de l’abstention et du moyen de vote préconisé

Nous pouvons constater que le taux de participation global des Françaises et Français à l’étranger est très faible : 22,51% de participation parmi les inscrites et inscrits lors du premier tour des législatives 2022. Toutefois, ce taux est en hausse de 3,5 points sur les élections législatives en 2017. Pour comparaison, le taux de participation des Françaises et Français à l’étranger lors du premier tour des élections présidentielles 2022 était de 35%. Ces taux de participation sont généralement beaucoup plus faibles que ceux des Françaises et Français en France, à l’instar de l’élection présidentielle de 2022 à laquelle le taux de participation était de 73,69%.

En ce qui concerne la préconisation du mode de vote utilisé parmi les 22,51% ayant participé au scrutin du premier tour des législatives de 2022, en première place est arrivé le vote par internet utilisé par 17,32%. En deuxième place arrive le vote à l’urne avec 5,10% des participant.e.s au scrutin. Le vote par correspondance est classé en dernière position avec 0,09% d’utilisation.

 

Le vote électronique

Au vue de l’appétence que les votantes et  votants ont face au vote par internet, nous pourrions penser que le vote électronique est la solution face aux taux d’abstention extrêmement élevés. Ainsi, il est intéressant d’étudier la sociologie du vote électronique. Marie Neihouser dit que le vote électronique permet un retour durable aux urnes des abstentionnistes,, des votantes intermittentes et des votants intermittents, même s’il ne réussit pas à éradiquer complètement l’abstention. De plus, certains groupes sociologiques sont plus susceptibles d’utiliser le vote électronique que d’autres : 

  1.  L’électorat jeune puisque ces personnes sont des “digital natives”.
  2. Les personnes âgées, dès qu’elles ont voté par internet pour la première fois, restent fidèles à ce mode de vote.
  3. Les hommes recourent tendanciellement plus au vote électronique que les femmes. 
  4. Les personnes qui s’identifient politiquement à droite ou libérales utilisent plus le vote électronique. 

 

Cela dit, le taux d’abstention des Françaises et Français à l’étranger s’élève, malgré tout, lors du premier tour des élections législatives de cette année à 77,49%. Les explications de ce taux sont plurielles :

  1. Il y a eu un bug informatique avec les adresses fournies par les webmails Yahoo et AOL, notamment. Cela a eu pour conséquence que certaines des personnes inscrites sur les listes électorales n’ont pas reçu leur identifiant. Ce bug a été résolu un jour avant la fin du scrutin. 
  2. Nous pouvons toujours constater une défiance de la part de la population française envers le vote par internet en raison de problèmes en matière de sécurité, de vérifiabilité et de sincérité des opérations.
  3. Les Françaises et Français à l’étranger habitent souvent loin de leur bureau de vote. Des personnes qui habitent à la campagne en Irlande et doivent faire 4 heures de route pour accéder à leur bureau de vote par exemple, n'ont pas forcément le temps, ni l’énergie de faire ce déplacement. Malgré le fait que l'accès au vote est une exigence constitutionnelle, cette situation est toujours la réalité de certains des Françaises et Français à l’étranger.

Ces explications ne font cependant que se superposer aux explications plus traditionnelles de l’abstention, telles qu’une lassitude et une défiance face à la politique, une impression de n’avoir aucun pouvoir, une méconnaissance des dates électorales et du fonctionnement de notre démocratie. 



Pour conclure, le vote des Françaises et Français à l’étranger obéit à des modalités particulières. Le vote par internet y est notamment permis et s’y révèle même comme moyen de vote préféré. Néanmoins, nous constatons qu’à chaque analyse de résultats d’élections, il nous est impossible de passer outre le sujet de l’abstention – surtout concernant les Françaises et Français à l’étranger au vu des 77,49% d’abstention lors du premier tour des législatives. Puisque vendredi dernier, 10 juin 2022 à midi (heure de Paris) a commencé le second tour des élections législatives pour ledit électorat, aujourd’hui à midi, nous allons avoir un nouveau taux d’abstention à analyser.  



Sources :

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/services-aux-francais/voter-a-l-etranger/modalites-de-vote/vote-par-internet/ 

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2022/05/03/presidentielle-2022-comment-ont-vote-les-francais-de-l-etranger_6124607_4355770.html 

https://www.numerama.com/politique/997198-legislatives-2022-les-francais-de-letranger-ont-prefere-le-vote-par-internet-quen-physique.html 

“Le vote électronique, une réponse à l’abstention ?” de Marie Neihouser dans Extinction du vote ? de Tristan Haute et Vincent Tiberj

Réponses récentes